Cycle de stages Puissances de Femmes #4 : Éveiller la sorcière, rituel d’hiver

du 29/11/2024 au 01/12/2024

Réservé aux femmes

Gîte Le Revel

12 places

350 € pour le stage
192 € pour l’hébergement

L’hiver énergétique démarre vers le 6 novembre, et correspond à la période de la lune noire (nouvelle lune). Dans le cycle de la femme, l’hiver correspond à la période des règles. Dans le cycle de vie, l’hiver correspond au grand âge. L’archétype associé à cette saison est celui de la sorcière.

L’hiver, la sève s’est retirée au creux des racines, nous aussi sommes appelées dans le « monde du dessous », celui de notre monde intérieur, de notre intuition, le monde des rêves et des visions, le monde de la sorcière.

– L’hiver de la nature, l’hiver du cycle, l’hiver de la vie
– L’archétype de la sorcière, sa puissance, son ombre
– Intuition et créativité : oser les déployer
– Intégrer les énergies de l’hiver et de la sorcière à sa vie
– Rituel de rencontre avec la sorcière en soi

– Me connecter à mon monde intérieur
– Réconcilier avec l’hiver et/ou mes lunes
– Développer mon intuition et ma créativité
– (Mieux) Sentir mes besoins et mes limites, les exprimer, prendre ma place et croire en mes rêves


« {…} le mot « sorcière » aimante mon attention, comme s’il annonçait toujours une force qui pouvait être mienne. Quelque chose autour de lui grouille d’énergie. Il renvoie à un savoir au ras du sol, à une force vitale, à une expérience accumulée que le savoir officiel méprise ou réprime. J’aime aussi l’idée d’un art que l’on perfectionne sans relâche tout au long de sa vie, auquel on se consacre et qui protège de tout, ou presque, ne serait-ce que par la passion qu’on y met. La sorcière incarne la femme affranchie de toutes les dominations, de toutes les limitations, elle montre la voie. »

—  Mona Chollet « Sorcières, la puissance invaincue des femmes », 2018, Éditions La Découverte

 « Pour une femme, déranger est un devoir sacré. »

— Brigitte Laurent

Le gîte Le Revel est situé dans les Cévennes, sur le causse de Blandas, dont la biodiversité est remarquable. L’énergie du Causse et du lieu soutient et nourrit le travail thérapeutique. Le lieu est géré par un collectif avec des valeurs fortes, humaines, citoyennes et écologiques. La nourriture est bio et locale. Vous logerez en chambres de 2 ou 3 personnes, chaque chambre dispose d’une salle de bain et de toilettes privatives. Les tarifs indiqués comprennent la pension complète.


Informations pratiques :

Le stage est résidentiel, du vendredi 10h30 au dimanche 16h30. Si vous avez des restrictions alimentaires ou si vous souhaitez une chambre individuelle, indiquez le dans le formulaire d’inscription (+25 € par nuitée). Vous pouvez arriver la veille (dîner non fourni) avec un supplément de 33 € pour la nuit et le petit-déjeuner.

Confirmation du séjour :

Ce stage est soumis à un minimum de 8 participantes. Si ce minimum n’est pas atteint au plus tard 30 jours avant le début du stage, il sera annulé, les sommes versées vous seront intégralement remboursées.

Conditions de règlement et d’annulation :

Pour valider votre inscription, vous devez envoyer :

  • un chèque d’arrhes, non-remboursables, de 105 € à l’ordre de Brigitte Laurent pour l’animation du stage
  • un chèque d’arrhes de 55 € , non-remboursables, à l’ordre de SAS Revelaction pour l’hébergement.

Les deux chèques doivent être envoyés à Brigitte Laurent au 33 avenue du Maréchal Juin, 11 100 Narbonne.

Le solde de l’animation du stage est à régler 30 jours avant le début du stage, le solde de l’hébergement est à régler sur place (chèque ou espèces). En cas d’annulation moins de 30 jours avant le stage, ou en cas d’absence au stage, aucun remboursement n’est consenti.

Brigitte Laurent

L’animatrice – Brigitte Laurent

« Formée à la psychothérapie, je vous accompagne sur votre chemin de vie, en particulier dans les moments de passage. Pour que vous puissiez cicatriser vos blessures, découvrir votre potentiel et osez l’exprimer. » En savoir plus>>


Pendant des siècles, l’archétype de la sorcière a été diabolisé. Il correspond pourtant aux énergies les plus précieuses et les plus puissantes de la femme. Mais ces énergies ont et peuvent encore faire peur…

Les énergies “sorcière” sont reliées à la terre, à l’obscurité et à la lumière, à l’hiver, au flot rouge de nos périodes lunaires, aux rêves, à la créativité, à l’intuition, à la sagesse du vieil âge. Quand la lumière extérieure disparaît, comme en hiver, ou à la lune noire, c’est à l’intérieur de nous que nous devons aller la chercher. En nous incitant au retrait, ces énergies nous aident à accéder à notre nature instinctuelle, à nos pouvoirs de guérison et d’autoguérison. Elles nous mettent aussi en contact avec notre ombre, notre côté maléfique et destructeur.

L’archétype de la sorcière nous met en relation avec les cycles de vie/mort/vie et fait partie intégrante de l’archétype de la Femme Sauvage.

Dans une société qui a scindé en deux opposés cet archétype, maléfique/bénéfique, obscurité/lumière, vie/mort, et qui a rejeté l’instinct et la puissance féminine, comment incarner la sorcière dans ses différentes dimensions, comment reprendre contact avec ces énergies archaïques et les intégrer dans notre vie ?


Oser alors rencontrer la sorcière en soi…
Oser alors se confronter à ses peurs…
Oser aussi se confronter à l’aspect sombre de l’archétype de la sorcière…
Oser alors se déployer dans toute sa puissance de femme…
OSER DÉRANGER….

Ce stage vous aidera à explorer les différentes faces de la sorcière et à les unir en vous. Par des rituels, des temps de travail psychocorporel, des rêves éveillés, des temps de danse, de musique, de poésie, de créativité, vous cheminerez vers votre sorcière intérieure.

Dans la bienveillance et la chaleur d’un cercle de femmes, vous pourrez explorer votre monde intérieur en toute sécurité. Vous nourrirez votre relation à vous-même et aux autres.

Cercles de femmes
La magie du feu

Les rituels ont de tout temps accompagné les humains. Pour donner des repères dans l’espace et le temps, pour accompagner les passages de la vie, les changements. Ils permettent d’adoucir, de valoriser et de donner du sens au passage d’un moment à un autre, d’un état à un autre. Les rituels peuvent soutenir les processus de guérison, individuels et collectifs, physiques et psychiques.

Dans le stage sorcière, nous utiliserons le feu pour notre rituel. Le feu, qui mal employé est destructeur, comme celui qui a brûlé les sorcières, féminicide qui imprègne encore notre inconscient collectif. Le feu qui, bien employé, nourrit, réchauffe et surtout transmute : le métal en liquide, le liquide en gaz, la souffrance en élan de vie. Le rituel du feu contribue à guérir nos blessures collectives et nous permet de dépasser certaines de nos peurs, de traverser les souffrances liées à notre vie. Et les cendres qui en résultent, emportées par le vent, iront nourrir la terre.

« La bonne volonté à affronter notre obscurité est la clé de notre développement. Ce dont nous avons peur est en réalité le trésor au centre de notre être, la source de l’énergie féminine dont nous avons si longtemps été sevrées {…} nous devons avec plaisir assumer le titre de sorcière pour pouvoir reconquérir et resacraliser notre pouvoir de guérison qui tire sa force de la terre {…} la racine du mot anglais « hag »  (vieille sorcière) signifie « femme sacrée » et « bosquet sacré ». »

—  Vicki Noble « La femme Shakti »

S'inscrire à la newsletter :

À ne pas rater !
Adresse e-mail non valide

Me suivre sur les réseaux sociaux :

Facebook
Icon youtube
Icon instagram
Défilement vers le haut